EEmmanuel Roblès compte parmi les auteurs essentiels du XXème siècle
Aidé, à ses débuts, par Albert Camus, dont il est rapidement devenu l’ami, Roblès a appartenu au groupe de jeunes écrivains en herbe qu’on allait bientôt désigner comme celui de « L’École d’Alger ».
Publié à ses débuts par l’éditeur et libraire Edmond Charlot, il a ensuite rejoint les éditions du Seuil. À la fois romancier, nouvelliste, dramaturge et journaliste, Roblès nous a légué une œuvre capitale et surtout, il a conservé les notes préparatoires, les ébauches et les premières versions de bon nombre de ses textes.
Lire la suite …

Les manuscrits
Les manuscrits d’Emmanuel Roblès sont en ligne sur ce site, pour certains accompagnés de leur transcription diplomatique. Les tapuscrits, souvent très proches de la version finale publiée, ne peuvent pas être en ligne pour des raisons de droits.
La liste complète est accessible ici.
La correspondance d’Emmanuel Roblès peut également être consultée au pôle francophone de la Bfm sur demande et après accord des ayants droits".

"Juillet 1812. Le chef vénézuélien Miranda a été battu dans une supême bataille le 11 juillet par le capitaine général espagnol Monteverdo Simon Bolivar. (Le) lieutenant de Miranda est en fuite. Caché par des patriotes il a pu jusqu'ici échapper aux recherches. Les espagnols occupent les trois quarts du pays. La répression est terrible. Massacres et pillages se succèdent." (note de Emmanuel Roblès).- 25…

voir le document »
Tête-bêche, publié avec "L'âge d'or".- 20 ff. (soit 40p. dont 12p. blanches) : cahier vert foncé ; 20 x 30 cm.- cote : RES.PF MSROB-PORFIR [Oeuvres Théâtre 1]

voir le document »
Création le 13 avril 1966 à Bruxelles, au Théâtre Royal du Parc, dans une mise en scène de Jean-Louis Colmant. Diffusion le 9 juin 1972 par la 2ème chaîne de la télévision française.- Corrections manuscrites.- 25 ff. (soit 25p.) ; 21 x 27 cm.- cote : RES.PF TPSROB-PLAI 2 [Oeuvres Théâtre 1]

voir le document »
Fait partie du recueil "Floridiennes" Manuscrit autographe, version préparatoire Le titre définitif, "Floridiennes", est inscrit en rouge en haut de la page. Le recueil paraît en 1986 aux éditions Périples (Boulogne) avec six gravures de F. Dancarville. Carnet fait main composé de feuilles blanches au recto et quadrillées au verso avec deux perforations à gauche permettant d'insérer un lien. Ecrit à l'encre bleue. 26ff…

voir le document »
Fait partie du recueil "Cristal des jours" Manuscrit autographe préparatoire Les deux premières strophes du poème suivent sur la même page (1er vers : "Nuits de ludres ô nuits d'hiver"), ces dernières ne figurent pas dans la version éditée 1 ff. écrit à l'encre bleue avec ratures et corrections à l'encre et au crayon 30 x 21 cm Cote : RES.PF MSROB-CRIS 2 [Oeuvres Poésie]

voir le document »
Fait partie de "Miroirs" Manuscrit autographe identique à la version publiée Paru dans le recueil "Miroirs" dans la collection "Francité" à Saint-Louis (USA), en 1984 Le poème, finalement sans titre, se trouve à la page 7 de la version publiée. Le premier vers : "Viens près du feu" 1 ff annotations au stylo bleu et au feutre noir et rouge 29 x 21 cm Cote :RES.PF MSROB-MIRO [Oeuvres. Poésie]

voir le document »
temp-thumb

Nouveautés

Jeunesse : [Clairières du temps]
Poème inédit Version préparatoire. Le titre "Clairières du temps" rayé, a été remplacé par "Jeunesse" Noms de lieux indiqués :…
| suite »
Ce lac où les nuages se regardent
Poème inédit sans titre Version préparatoire 1 ff découpée, avec corrections au stylo bleu, et mots soulignés au crayon 12 x 21 cm Cote : RES.PF…
| suite »
Ce lac où les nuages se regardent, (suivi de) Adieu à l'homme que je fus, (suivi de) Adolescence
Versions dactylographiées préparatoires Poèmes inédits "Adieu à l'homme que je fus" fait partie des "Ultimes poèmes d'Emmanuel Roblès", et…
| suite »
Ce lac où les nuages se regardent, (suivi de) Adieu à l'homme que je fus, (suivi de) Adolescence
Versions dactylographiées préparatoires Poèmes inédits Le second poème "Adieu à l'homme que je fus" fait partie des "Ultimes poèmes d'Emmanuel…
| suite »